Tu es ma force

 

Extrait à 1m25s

tu_es_ma_force-3

Textes préparatoires

Tu es ma force

Psaume 31:3-5 Car Tu es mon rocher et mon lieu fort; à cause de Ton nom, mène-moi et conduis-moi. Fais-moi sortir du filet qu’ils ont caché pour moi; car Toi, Tu es ma force. En Ta main je remets mon esprit; Tu m’as racheté, ô Eternel, Dieu de vérité! Mathieu 28:19-20 Allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et apprenez-leur à obéir à tout ce que Je vous ai prescrit. Et voici: Je suis moi-même avec vous chaque jour, jusqu’à la fin du monde.

Jean 14:1-3 Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en Moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de Mon Père. Si cela n’était pas, Je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque Je m’en serai allé, et que Je vous aurai préparé une place, Je revien­drai, et Je vous prendrai avec moi, afin que là où Je suis vous y soyez aussi.

Comme une biche

Psaume 42:1-12 Comme une biche soupire après des courants d’eau, ainsi mon âme soupire après Toi, ô Dieu! Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant: quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu? Mes larmes sont ma nourriture jour et nuit, pendant qu’on me dit sans cesse: Où est ton Dieu? Je me rappelle avec effusion de coeur quand je mar-chais entouré de la foule, et que je m’avançais à sa tête vers la maison de Dieu, au milieu des cris de joie et des actions de grâces D’une multitude en fête. Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au de­dans de moi? Espère en Dieu, car je Le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu.

Mon âme est abattue au dedans de moi: aussi c’est à Toi que je pense, depuis le pays du Jourdain, depuis l’Hermon, depuis la montagne de Mitsear. Un flot ap­pelle un autre flot au bruit de Tes ondées; toutes Tes vagues et tous Tes flots passent sur moi. Le jour, l’Eternel m’accordait sa grâce; la nuit, je chantais Ses louanges, j’adressais une prière au Dieu de ma vie. Je dis à Dieu, mon rocher: Pourquoi m’oublies-tu? Pourquoi dois-je marcher dans la tristesse, sous l’op­pression de l’ennemi? Mes os se brisent quand mes persécuteurs m’outragent, en me disant sans cesse: Où est ton Dieu? Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au de­dans de moi? Espère en Dieu, car je Le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu.

Petit troupeau

tu_es_ma_force2