Si mon peuple s’humilie

Nous vous avons présenté au cours de cette émission, quelques poèmes de monsieur Yves Petelle, tirés du recueil – Un enfant et le Roi, publié en 1977.

 

Extrait à 25m22s

 

si_mon_peuple_shumilie2

J’ai tellement besoin de Toi Seigneur,
Je veux marcher près de Toi.
Que nos vies Seigneur reflètent Ta lumière
Que nos vies Seigneur reflètent Ta lumière
Dans un monde gris, noir…

Que nos vies Seigneur reflètent Ta lumière
Que nos vies Seigneur, soient remplies de Toi
Garde-nous Seigneur dans Ta lumière.
Garde-nous Seigneur tout près de Toi.

Et Tu laves mon coeur à Ta présence.
Tu laves mon coeur
à Ta présence oh mon Dieu.
Aujourd’hui Seigneur j’ai besoin de Toi
Plus que jamais
Quand la lumière se change en doute,
Quand la misère vient sur ma route,
Je lève la tête coûte que coûte,
Je tends l’oreille et je t’écoute.
Dans Ta lumière Tu m’emmènes
Et Ta rivière enlève ma peine
Et je viens boire à Ta présence
Oui je viens boire et croire à Ta puissance

Je viens m’humilier car je reconnais
Que Toi seul est digne de recevoir
Hommage honneur et gloire
Hommage honneur et gloire.

Sois bénis Seigneur
Pour tous ceux que Tu emmènes
Du nord, du sud, de l’est et de l’ouest,
Dans Ta lumière.
Pour tous ceux que Tu délivres,
Pour tous ceux qui touchent
Ta présence ce soir.

Sois bénis Seigneur !

Textes préparatoires

Romains 3:10-12 L’Écriture le déclare: «Il n’y a pas d’homme juste, pas même un seul, il n’y a personne qui comprenne, personne qui recherche Dieu. Tous ont quitté le bon chemin, ensemble ils se sont égarés. Il n’y a personne qui fasse le bien, pas même un seul.

Jean 3:16-21 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a don­né son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu.

2 Chroniques 7:13-15 Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura pas de pluie, quand j’ordonnerai aux saute­relles de dévorer le pays, quand j’enverrai la peste contre mon peuple, si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humi­lie, prie et recherche ma face, s’il revient de ses mau­vaises voies, moi, je l’écouterai des cieux, je lui par­donnerai son péché et je guérirai son pays. Désormais mes yeux seront ouverts, et mes oreilles seront attentives à la prière faite en ce lieu.

Jacques 4:6-10 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’écriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus. Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élè­vera.

Romains 4:18-25 Abraham a cru et espéré, alors que tout espoir semblait vain, et il devint ainsi «l’ancêtre d’une foule de nations», selon ce que Dieu lui avait dit: «Tel sera le nombre de tes descendants.» Il avait environ cent ans, mais sa foi ne faiblit pas quand il pensa à son corps presque mourant et à Sara, sa femme, qui était stérile. Il ne perdit pas confiance et ne douta pas de la pro­messe de Dieu; au contraire, sa foi le fortifia et il loua Dieu. Il était absolument certain que Dieu a le pou­voir d’accomplir ce qu’il a promis. Voilà pourquoi il est dit d’Abraham que, à cause de sa foi, «Dieu l’a considéré comme juste».

Mais ces mots «Dieu l’a considéré comme juste» n’ont pas été écrits pour lui seul. Ils ont été écrits aussi pour nous qui devons être considérés comme justes, nous qui croyons en Dieu qui a ramené d’entre les morts Jésus notre Seigneur. Dieu l’a livré à la mort à cause de nos péchés et il l’a ramené à la vie pour nous rendre justes devant lui.

Oh Dieu je m’humilie devant Toi

si_mon_peuple_shumilie