Qui ne Te craindrais

Extrait à 22m55s

Qui ne craindrais Ta puissance Seigneur ?
Seulement ceux qui ne Te connaissent pas !

seigneur_qui_ne_craindrais_ta_puissance-2

Viens à Dieu, dans Sa grandeur et Sa puissance, Il a pourvu pour nous,
Un chemin, un abri ! Viens à Dieu, viens à Lui, Il a pourvu un abri,
Un chemin, à l’abri sur le Rocher !Je veux marcher, apprendre
À connaître Tes lois.

Je veux marcher Seigneur apprendre à connaître Ton
chemin. Guide-moi, guide-nous, plus près de Ta volonté,
Plus près de Ton coeur, près de Toi Seigneur, la grâce
abonde et le pardon, la grâce abonde et le pardon,
Pour celui qui s’humilie

Aucune condamnation pour ceux qui sont en Toi !
Aucune condamnation pour ceux qui sont en Toi!
Aucune condamnation, que la grâce et la paix !
La paix ! La paix !

Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils
unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse
Point mais qu’il ait la vie éternelle !

Allez viens ce soir ! Ne péris point, choisis la vie ! Viens !
Ne péris point, choisis la vie ! Ne péris point, choisis la vie !
Ne péris point, choisis la vie !

Textes préparatoires

La puissance du Seigneur

Josué 4:23-24 En effet, le Seigneur votre Dieu a asséché le Jourdain pour vous permettre de le franchir, tout comme il avait asséché pour nous la mer des Roseaux. Il a agi ainsi pour que tous les peuples de la terre sachent combien la puissance du Seigneur est grande, et pour que vous vous soumettiez toujours à l’autorité du Seigneur votre Dieu.

1 Chronique 29:11-13 C’est à toi, Seigneur, qu’appartiennent la grandeur, la puissance, la splendeur, l’éclat et la majesté ! Oui, dans le ciel et sur la terre, tout t’appartient, Seigneur, car tu es le roi, le souverain maître de tous les êtres. La richesse et la gloire viennent de toi, qui domines sur toute chose. Tu possèdes la force et la puissance, tu détiens le pouvoir d’élever et de fortifier qui tu veux. C’est pourquoi, notre Dieu, nous te louons et nous proclamons ton nom merveilleux.

Éphésiens 1: 16-23 Je ne cesse pas de remercier Dieu à votre sujet. Je pense à vous dans mes prières et je demande au Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, au Père glorieux, de vous donner l’Esprit de sagesse qui vous le révélera et vous le fera vraiment connaître. Qu’il ouvre vos yeux à sa lumière, afin que vous compreniez à quelle espérance il vous a appelés, quelle est la richesse et la splendeur des biens destinés à ceux qui lui appartiennent, et quelle est la puissance extraordinaire dont il dispose pour nous les croyants.

Cette puissance est celle-là même que Dieu a manifestée avec tant de force quand il a ramené le Christ d’entre les morts et l’a fait siéger à sa droite dans le monde céleste. Le Christ y est placé au-dessus de toute autorité, de tout pouvoir, de toute puissance, de toute domination et de tout autre titre qui puisse être cité non seulement dans ce monde-ci mais aussi dans le monde à venir. Dieu a mis toutes choses sous les pieds du Christ et il l’a donné à l’Église comme chef suprême. L’Église est le corps du Christ ; c’est en elle que le Christ est pleinement présent, lui qui remplit tout l’univers.

Attaché à Dieu

Deutéronome 28: 1-14 Si vous obéissez fidèlement au Seigneur votre Dieu, alors il fera de vous la première de toutes les nations de la terre et il vous comblera des bienfaits que voici : Il bénira ceux qui habitent les villes et ceux qui habitent la campagne. Il vous accordera de nombreux enfants et d’abondantes récoltes, et il accroîtra vos troupeaux de bœufs, de moutons et de chèvres. Il remplira vos corbeilles de fruits et vos pétrins de farine.

Il vous bénira dans toutes les circonstances de votre existence. Lorsque des ennemis vous attaqueront, le Seigneur vous donnera la victoire sur eux. S’ils arrivent par un seul chemin, ils s’enfuiront devant vous par sept chemins différents. Le Seigneur votre Dieu protégera tout ce que vous aurez amassé dans vos greniers, il fera prospérer tout ce que vous entreprendrez. Oui, il vous comblera de bienfaits dans le pays qu’il vous accordera.

Si vous mettez en pratique les commandements du Seigneur votre Dieu et si vous obéissez à sa volonté, il fera de vous un peuple qui lui appartient en propre, comme il vous l’a promis. Tous les autres peuples de la terre verront alors que vous êtes consacrés au service du Seigneur, et ils seront remplis de crainte à votre égard. Le Seigneur accroîtra vos biens dans le pays qu’il a promis à vos ancêtres de vous donner : vous aurez de nombreux enfants, vos bêtes auront de nombreux petits et vos récoltes seront abondantes. Pour vous, le Seigneur ouvrira le ciel, où il conserve précieusement l’eau, afin de laisser tomber la pluie sur vos terres en temps voulu et de faire prospérer tout ce que vous entreprendrez.

Vous n’aurez pas besoin d’emprunter de l’argent ; au contraire, c’est vous qui en prêterez à de nombreux étrangers. Le Seigneur fera de vous la première des nations, et non la dernière ; vous occuperez toujours une position dominante, et jamais une position inférieure. Mais pour cela, il faut mettre soigneusement en pratique les commandements que je vous communique aujourd’hui de la part du Seigneur votre Dieu ;vous ne devez vous écarter en aucune façon des directives.

Bénédiction ou malédiction

Romains 9:14-26 Dieu serait-il injuste ? Certainement pas ! En effet, il dit à Moïse : « J’aurai pitié de qui je veux avoir pitié et j’aurai compassion de qui je veux avoir compassion. » Cela ne dépend donc pas de la volonté de l’homme ni de ses efforts, mais uniquement de Dieu qui a pitié. Ainsi, Dieu a pitié de qui il veut et il incite qui il veut à s’obstiner. On me dira peut-être : « Alors pourquoi Dieu nous ferait-il encore des reproches ? Car qui pourrait résister à sa volonté ? » Mais qui es-tu donc, toi, homme, pour contredire Dieu ? Le vase d’argile demande-t-il à celui qui l’a façonné : « Pourquoi m’as-tu fait ainsi ? » Le potier peut faire ce qu’il veut avec l’argile : à partir de la même pâte il peut fabriquer un vase précieux ou un vase ordinaire.

Eh bien, Dieu a voulu montrer sa colère et faire connaître sa puissance. Pourtant il a supporté avec une grande patience ceux qui méritaient sa colère et étaient mûrs pour la ruine. Mais il a voulu aussi manifester combien sa gloire est riche pour les autres, ceux dont il a pitié, ceux qu’il a préparés d’avance à participer à sa gloire. Nous en sommes, nous qu’il a appelés, non seulement d’entre les Juifs mais aussi d’entre les autres peuples. C’est ce qu’il déclare dans le livre d’Osée : « Le peuple qui n’était pas le mien, je l’appellerai mon peuple, et la nation que je n’aimais pas, je l’appellerai ma bien-aimée. Et là où on leur avait dit : Vous n’êtes pas mon peuple, là même ils seront appelés fils du Dieu vivant. »

Repentons-nous

Romains 2:1-11 Tu es donc inexcusable, qui que tu sois, toi qui juges, car en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu agis comme eux. Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui agissent ainsi est selon la vérité. Comptes-tu, toi qui juges ceux qui agissent ainsi et qui fais comme eux, que toi, tu échapperas au jugement de Dieu ? Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de son support et de sa patience, sans reconnaître que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?

Mais, par ton endurcissement et par ton cœur impénitent, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la révélation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses œuvres : la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent la gloire, l’honneur et l’incorruptibilité ; 8 mais la colère et la fureur à ceux qui, par esprit de dispute, désobéissent à la vérité et obéissent à l’injustice. Tribulation et angoisse pour toute âme humaine qui pratique le mal, gloire, honneur et paix pour quiconque pratique le bien ! Car auprès de Dieu, il n’y a pas de considération de personne.

Marc 1:14-15 Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée ; il prêchait la bonne nouvelle de Dieu et disait : Le temps est accompli et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle.

2 Corinthiens 7:16 Qu’y a-t-il de commun entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes, nous, le temple du Dieu vivant comme Dieu l’a dit : Au milieu d’eux, j’habiterai et je marcherai, je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Sortez donc d’entre ces gens-là, et mettez-vous à l’écart, dit le Seigneur ; ne touchez à rien d’impur. Et moi je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. Puisque nous détenons de telles promesses, mes bien-aimés, purifions-nous nous-mêmes de toute souillure de la chair et de l’esprit ; achevons de nous sanctifier dans la crainte de Dieu.

L’immense beauté de Ta puissance !

Seigneur Tu nous dis dans Ta parole que Tes perfections se voient à l’oeil nu, lorsque l’on prends le temps de regarder et de réfléchir à la grandeur et la beauté de la nature qui nous entoure … Donne-nous l’intelligence de s’arrêter, de réfléchir et d’apprendre à Te craindre !

« La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse » (Pasume 111:10)

seigneur_qui_ne_craindrais_ta_puissance-1