Mon âme soupire

Extrait à 2m10s

Et mon âme soupire après Toi !
Et mon âme soupire après Toi !
Et mon âme soupire après Toi !
Et mon âme soupire après Toi !

mon_ame_soupire

Comme une biche soupire
Après des courants d’eau,
Ainsi mon âme soupire
Après le Dieu vivant,
Le Dieu de mon amour,
Oh Dieu,
Mon coeur soupire après Toi !

Seigneur je T’aime !
Seigneur je T’aime !
Et mon coeur Te cherche,
Et mon âme soupire
Après le Dieu Vivant !
Le Dieu Vivant !

Et mon âme soupire après Toi ! Et mon âme soupire après Toi !
Et mon âme soupire après Toi !Et mon âme soupire après Toi !
Et mon âme soupire après Toi !Et mon âme soupire après Toi !

Comme une biche soupire après des courants d’eau,
Ainsi mon âme soupire après le Dieu vivant,
Le Dieu de mon amour,

Oh Dieu, mon coeur soupire après Toi !

Textes préparatoires

Comme une biche

Psaumes 42 Comme une biche soupire après l’eau du ruisseau, moi aussi, je soupire après toi, ô Dieu. J’ai soif de Dieu, du Dieu vivant. Quand pourrai-je enfin entrer dans son temple, pour me présenter devant lui? Jour et nuit, j’ai ma ration de larmes, car on me dit sans cesse: Ton Dieu, que fait-il donc?Je veux laisser revenir les souvenirs émouvants du temps où j’avançais en tête du cortège vers la maison de Dieu, avec la foule en fête, criant à Dieu sa reconnaissance et sa joie. A quoi bon me désoler, à quoi bon me plaindre de mon sort? Mieux vaut espérer en Dieu et le louer à nouveau, lui, mon Sauveur et mon Dieu!Au lieu de me désoler, je veux m’adresser à toi, ô Dieu, de l’endroit où je suis, aux sources du Jourdain, près du Mont-Petit dans les montagnes de l’Hermon.

Tu fais gronder les torrents, un flot en appelle un autre, tu les fais tous déferler sur moi, je suis complètement submergé. Que le Seigneur me montre sa bonté, le jour, et je passerai la nuit à chanter pour lui, à prier le Dieu qui me fait vivre. Je veux dire à Dieu, à mon Rocher: Pourquoi m’as-tu oublié, pourquoi dois-je vivre accablé, pourquoi laisses-tu mes ennemis m’écraser? Me voilà complètement brisé par leurs insultes, quand ils me disent sans cesse: Ton Dieu, que fait-il donc? A quoi bon me désoler, à quoi bon me plaindre de mon sort? Mieux vaut espérer en Dieu et le louer à nouveau, lui, mon Sauveur et mon Dieu!

Christ, l’eau qui vivifie

Apocalypse 21 :6-7 Il me dit : C’est fait ! Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement. Tel sera l’héritage du vainqueur ; je serai son Dieu, et il sera mon fils.

Apocalypse 22 :17 L’Esprit et l’épouse disent : Viens ! Que celui qui entend, dise : Viens ! Que celui qui a soif, vienne ; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie gratuitement !

Jean 7 :38-39 Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et que celui qui croit en moi boive. Car, comme le dit l’Écriture, des fleuves d’eau vive jailliront de lui. Jésus dit cela en faisait allusion à l’Esprit que devaient recevoir plus tard ceux qui croiraient en lui.

Jean 6:63 C’est l’Esprit de Dieu qui donne la vie ; l’homme seul n’aboutit à rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie.

Christ, l’eau qui purifie

Éphésiens 5 :25-27 Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle ; afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole ; pour la faire paraître devant lui une Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

Ézékiel 36 :25-26 Je répandrai sur vous des eaux pures, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.

Psaumes 51 :6-8 Mais ce que tu aimes trouver dans un cœur humain, c’est le respect de la vérité. Au plus profond de ma conscience, fais-moi connaître la sagesse. Fais disparaître ma faute, et je serai pur ; lave-moi, et je serai plus blanc que neige. Annonce-moi ton pardon, il m’inondera de joie. Que je sois en fête, moi que tu as brisé !

Seigneur Tu es ma vie !

Seigneur, oh mon grand Dieu, Tu es ma vie !
Oui Tu es l’air que je respire,
C’est Ta Présence qui est ma vie,
Seigneur, oh mon grand Dieu, Tu es ma vie !

Seigneur, comme le sang coule dans mes veines,
Tu coules en moi, Tu’m donnes Ta vie !
Je porte en moi Ton Saint-Esprit,
Seigneur Tu es mon sang, Tu es ma vie !

Seigneur Tu es la terre sous mes pieds,
Tu me supportes et Tu me conduis,
Tu es la Porte, Tu es le grand  »Je Suis »
Seigneur Tu es la terre sous mes pieds !
Et Tu me conduis vers Toi !

Comment pourrais-je me lasser )x4 de Toi,
Comment pourrais-je me passer de Toi, Tu es ma Vie !

Seigneur par Ta parole Tu me nourris,
Tu me consoles, Tu m’éblouis,
Et je m’envole par Ton Saint-Esprit !

Seigneur, Tu es la joie qui m’envahit !
Quand du regard je Te poursuis,
Et de ma foi oh Dieu je Te saisis !
Seigneur une grande joie m’envahit,
Seigneur, Tu es ma joie !

Seigneur Tu es mystère si grand !
Mais à mon coeur Tu Te révèles,
Tu chasses mes peurs et le voile se lève,
Seigneur Ton grand mystère m’attire !
Seigneur Tu me conduis !

Comment pourrais-je me lasser )x4 de Toi,
Comment pourrais-je me passer de Toi, Tu es ma Vie !

Oh Dieu aide-moi à atteindre les lieux élevés !

O Dieu ! écoute mes cris, sois attentif à ma prière ! Du bout de la terre je crie à toi, le cœur abattu ; conduis-moi sur le rocher que je ne puis atteindre ! Car tu es pour moi un refuge, une tour forte, en face de l’ennemi. Ps. 61:2-4.

Avez-vous déjà suivi des yeux un épervier à la poursuite d’une craintive tourterelle ? L’instinct a enseigné à la tourterelle que, pour saisir sa proie, l’épervier doit s’élever au-dessus de sa victime. C’est pourquoi elle s’élance de plus en plus haut vers le dôme bleu du ciel, toujours poursuivie par l’épervier qui essaie de la dominer. Mais en vain. La tourterelle est en sûreté tant que rien ne l’arrête dans son vol ou ne l’attire vers la terre.

mon_ame_soupire-2

Mais qu’elle hésite un seul instant ou qu’elle vole plus bas, l’ennemi qui l’épie fondra sur sa victime. Que de fois n’avons-nous pas observé cette scène avec un intérêt palpitant, toute notre sympathie allant vers la petite tourterelle ! Quelle tristesse n’aurions-nous pas éprouvée si nous l’avions vue devenir la victime du cruel épervier ! Nous avons devant nous un combat à soutenir – un conflit tout au long de notre vie contre Satan et ses tentations séduisantes. L’ennemi emploiera tous ses arguments, toutes ses tromperies pour troubler notre âme. Mais pour gagner la couronne de vie, il nous faut lutter avec ardeur et persévérance. Ne déposons pas notre armure, ne quittons pas le champ de bataille avant d’avoir remporté la victoire et triomphé grâce à notre Rédempteur.

Tant que nous continuerons à avoir les yeux fixés sur l’auteur et le consommateur de notre foi, nous serons en sécurité, mais nos affections doivent être placées dans les choses d’en haut et non de celles de cette terre. Par la foi, nous nous élèverons plus haut, toujours plus haut dans la connaissance des grâces du Christ. Par la contemplation quotidienne de sa beauté, nous croîtrons de plus en plus dans sa ressemblance glorieuse. Tant que nous resterons en communion avec le ciel, Satan tendra en vain ses filets pour nous ravir.(Méditation de Mme Ellen White, tirée du livre, Avec Dieu chaque jour, édition vie et santé.)