J’espère en Toi

Extrait à 14m52s

eternel_jespere_en_toi1

Y a comme un feu qui brûle en moi !
C’est mon coeur qui se tends vers Toi !
Y a comme un feu qui brûle en moi !

C’est mon coeur qui se tends vers Toi !
Y a comme un feu qui brûle en moi !
C’est mon coeur qui se tends vers Toi !
Oh rien ne peut me rassasier
Que la Présence de mon Roi !

Rien ne peut rassasier ce désir en moi !
Que Ta Présence ! J’espère en Toi !

J’espère en Toi, j’espère en Toi !

– J’espère en Toi ! –

J’espère en Toi !

Emmène-moi sur ce rocher,
Sur ce Rocher de Ta Présence !
Oh permets-moi de m’approcher,
Et de contempler Ta puissance !
J’espère en Toi !

Laisse-moi seulement Te regarder,
J’veux contempler Ta présence.
Oh permets-moi de Te toucher,
Sans Toi ma vie n’a pas de sens !

Sans Toi ma vie n’a pas de sens !

Textes préparatoires

J’espère en Toi

Psaumes 127:1-2Si l’Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain ; si l’Eternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain. En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, et mangez-vous le pain de douleur ; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil.

Psaumes 34:15-20 Les yeux de l’Eternel sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs cris. L’Eternel tourne sa face contre les méchants, pour retrancher de la terre leur souvenir. Quand les justes crient, l’Eternel entend, et il les délivre de toutes leurs détresses ; l’Eternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement. Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours. Il garde tous ses os, aucun d’eux n’est brisé.

Psaumes 33:18-22 Mais le Seigneur suit du regard ses fidèles, ceux qui comptent sur sa bonté, pour les arracher à la mort et les garder en vie, même en temps de famine. Quant à nous, nous comptons sur le Seigneur ; notre secours et notre bouclier, c’est lui. A cause de lui, notre cœur est en joie, nous nous fions au Dieu unique. Que le Seigneur réponde à notre attente et nous accorde sa bonté !

1 Pierre 3:9-12 Ne rendez pas le mal pour le mal, ou l’insulte pour l’insulte. Au contraire, répondez par une bénédiction, car c’est une bénédiction que Dieu a promis de vous accorder quand il vous a appelés. En effet, voici ce qui est écrit : « Celui qui veut jouir d’une vie agréable et connaître des jours heureux doit se garder de médire et de mentir. Il doit se détourner du mal, pratiquer le bien et rechercher la paix avec persévérance. Car le Seigneur a les yeux fixés sur les fidèles, prêt à écouter leurs prières ; mais le Seigneur s’oppose à ceux qui font le mal.

Les hommes droits

Psaumes 33 Justes, réjouissez-vous en l’Eternel ! La louange sied aux hommes droits. Célébrez l’Eternel avec la harpe, Célébrez-le sur le luth à dix cordes. Chantez-lui un cantique nouveau ! Faites retentir vos instruments et vos voix ! Car la parole de l’Eternel est droite, et toutes ses œuvres s’accomplissent avec fidélité ; Il aime la justice et la droiture ; la bonté de l’Eternel remplit la terre.

Les cieux ont été faits par la parole de l’Eternel, et toute leur armée par le souffle de sa bouche. Il amoncelle en un tas les eaux de la mer, Il met dans des réservoirs les abîmes. Que toute la terre craigne l’Eternel ! Que tous les habitants du monde tremblent devant lui ! Car il dit, et la chose arrive ; Il ordonne, et elle existe. L’Eternel renverse les desseins des nations, Il anéantit les projets des peuples ; les desseins de l’Eternel subsistent à toujours, et les projets de son cœur, de génération en génération.

Heureuse la nation dont l’Eternel est le Dieu ! Heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage ! L’Eternel regarde du haut des cieux, Il voit tous les fils de l’homme ; du lieu de sa demeure il observe Tous les habitants de la terre, Lui qui forme leur cœur à tous, qui est attentif à toutes leurs actions.

Ce n’est pas une grande armée qui sauve le roi, ce n’est pas une grande force qui délivre le héros ; le cheval est impuissant pour assurer le salut, et toute sa vigueur ne donne pas la délivrance. Voici, l’œil de l’Eternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté, afin d’arracher leur âme à la mortet de les faire vivre au milieu de la famine. Notre âme espère en l’Eternel ; Il est notre secours et notre bouclier. Car notre cœur met en lui sa joie, Car nous avons confiance en son saint nom. Eternel ! que ta grâce soit sur nous, comme nous espérons en toi !

Dieu nous guérit

Psaumes 147 Louez l’Eternel ! Car il est beau de célébrer notre Dieu, car il est doux, il est bienséant de le louer. L’Eternel rebâtit Son église, Il rassemble les exilés de Son peuple; Il guérit ceux qui ont le cœur brisé, et il panse leurs blessures. Il compte le nombre des étoiles, Il leur donne à toutes des noms. Notre Seigneur est grand, puissant par sa force, Son intelligence n’a point de limite.

L’Eternel soutient les malheureux, Il abaisse les méchants jusqu’à terre.Chantez à l’Eternel avec actions de grâces, célébrez notre Dieu avec la harpe ! Il couvre les cieux de nuages, Il prépare la pluie pour la terre ; Il fait germer l’herbe sur les montagnes. Il donne la nourriture au bétail, aux petits du corbeau quand ils crient.

Ce n’est pas dans la vigueur du cheval qu’il se complaît, ce n’est pas dans les jambes de l’homme qu’il met son plaisir ; l’Eternel aime ceux qui le craignent, Ceux qui espèrent en sa bonté. Peuple de Dieu, célèbre l’Eternel ! Église loue ton Dieu ! Car il affermit les barres de tes portes, Il bénit tes fils au milieu de toi ; Il rend la paix à ton territoire, Il te rassasie du meilleur froment.

Il envoie ses ordres sur la terre : Sa parole court avec vitesse Il donne la neige comme de la laine, Il répand la gelée blanche comme de la cendre ; Il lance sa glace par morceaux ; qui peut résister devant son froid ? Il envoie sa parole, et il les fond ; Il fait souffler son vent, et les eaux coulent. Il révèle sa parole à Jacob, Ses lois et ses ordonnances à Israël ; Il n’a pas agi de même pour toutes les nations, et elles ne connaissent point ses ordonnances. Louez l’Eternel !

Le Cep et les sarments

Jean 15:1-17 Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il porte encore plus de fruit. Déjà, vous êtes émondés, à cause de la parole que je vous ai annoncée. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure sur le cep, de même vous non plus, si vous ne demeurez en moi. Moi, je suis le cep ; vous, les sarments.

Celui qui demeure en moi, comme moi en lui, porte beaucoup de fruit, car sans moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche ; puis l’on ramasse les sarments, on les jette au feu et ils brûlent. Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Mon Père est glorifié en ceci : que vous portiez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples.

Jean 15:1-17 Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il porte encore plus de fruit. Déjà, vous êtes émondés, à cause de la parole que je vous ai annoncée. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure sur le cep, de même vous non plus, si vous ne demeurez en moi. Moi, je suis le cep ; vous, les sarments.

Celui qui demeure en moi, comme moi en lui, porte beaucoup de fruit, car sans moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche ; puis l’on ramasse les sarments, on les jette au feu et ils brûlent. Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Mon Père est glorifié en ceci : que vous portiez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples.

Comme un arbre planté près d’un courant d’eau

Comme cet arbre planté près du courant d’eau,
J’espère en Toi Seigneur !
Je ne peux vivre que par Ta sève qui monte en moi !
Que je me laisse ancrer en Toi, plus profondément que jamais …

Je ne voudrais porter que les fruits de Ta présence en moi …
Je veux demeurer près de Ta rivière jusqu’à la fin de mes jours …

eternel_jespere_en_toi2