Dieu nous appelle

Extrait à 17m48s

Et ce n’est jamais monté au coeur de l’homme !
Ce que Tu as préparé !
C’est au-dessus de notre pensée Seigneur !
Ton Esprit nous guide dans Tes profondeurs !
Ton Esprit nous guide dans Tes profondeurs !

Change mon coeur,
Que rien ne m’empêche de Te suivre Seigneur !
Toutes les illusions, les faux bonheur,
Que je suive, que je Te suive Seigneur !

Textes préparatoires

Dieu nous appelle

Mathieu 16:24-25 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi, la retrouvera. Si un homme parvient à posséder le monde entier, à quoi cela lui sert-il s’il perd sa vie ? Et que peut-on donner pour racheter sa vie ?

Jean 7:37-39 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.

Ésaïe 42:16 Et je ferai marcher les aveugles par un chemin qu’ils n’ont pas connu, par des sentiers qu’ils n’ont pas connus je les conduirai. Je changerai les ténèbres en lumière devant eux, et les chemins tortueux en ce qui est droit. Je leur ferai ces choses, et je ne les abandonnerai pas.

Esaie 26:7-9 Le chemin pour le juste est un chemin bien droit. Toi qui es droit, tu traces la voie que suit le juste. Aussi, ô Éternel, nous espérons en toi; sur les voies que tracent tes lois, oui, tout notre désir vers toi se porte, nous voulons te garder présent à la pensée. J’aspire à toi pendant la nuit, et mon esprit te recherche au matin. Lorsque tes jugements s’exercent sur la terre, les habitants du monde apprennent la justice.

À Le suivre

Psaume 18: 33-37 C’est Dieu qui me donne de la force et qui me trace une voie droite. Il rend mes pieds aussi agiles que ceux des biches, et il me fait tenir debout sur les hauteurs. Il exerce mes mains au combat, et mes bras tendent l’arc de bronze. Tu me donnes le bouclier de ton salut, ta main droite me soutient, et je deviens grand par ta bonté. Tu élargis le chemin sous mes pas, et mes pieds ne trébuchent pas.

Jean 10:14-15, 27-29 Moi, je suis le bon berger ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, tout comme le Père me connaît et que je connais le Père. Je donne ma vie pour mes brebis. Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront et personne ne pourra les arracher de ma main. Mon Père qui me les a données est plus grand que tous, et personne ne peut arracher qui que ce soit de la main de mon Père.

Marc 10:17-30 Bon Maître, que dois-je faire pour obtenir la vie éternelle ? Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre ; ne commets pas d’adultère, ne vole pas, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. – Maître, répondit l’homme, tout cela je l’ai appliqué depuis ma jeunesse. Jésus posa sur cet homme un regard plein d’amour et lui dit : Il ne te manque qu’une chose : va, vends tout ce que tu possèdes, donne le produit de la vente aux pauvres et tu auras un capital au ciel.

Puis viens et suis-moi. Jésus parcourut du regard le cercle de ses disciples, puis il leur dit : Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le Royaume de Dieu ! Vraiment, je vous l’assure : quiconque quitte, à cause de moi et de l’Evangile, sa maison, ses frères, ses sœurs, sa mère, son père, ses enfants ou ses terres, recevra cent fois plus dès à présent : des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, des terres, avec des persécutions ; et, dans le monde à venir, la vie éternelle.

Sur des chemins nouveaux

Marc 16:15-18 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Romains 8:29-30 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. »

1Corinthiens 2:6-10 Cependant nous aussi, nous enseignons une sagesse aux chrétiens spirituellement adultes. Il ne s’agit pas, bien entendu, de ce qu’on appelle «sagesse» dans ce monde, ni de la sagesse des grands de ce monde qui sont destinés à disparaître. Non, nous exposons la sagesse de Dieu, secrète jusqu’à présent, et qui demeure cachée au monde. Dieu l’avait préparée avant le commencement du monde en vue de notre gloire.

Cette sagesse-là, les grands de ce monde ne la connaissent pas, car s’ils l’avaient connue, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur glorieux. Mais, comme le dit l’Ecriture, il s’agit de ce que l’œil n’a pas vu et que l’oreille n’a pas entendu, ce que l’esprit humain n’a jamais soupçonné, mais que Dieu tient en réserve pour ceux qui l’aiment. Or, Dieu nous l’a révélé par son Esprit; l’Esprit, en effet, scrute tout, même les pensées les plus intimes de Dieu.

1 Pierre 1:13-22 C’est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus Christ apparaîtra. Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance. Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint.

Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’oeuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage, sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps,

««««««««««««««««««««

Une vie insoupçonnée !

Comment pouvons-nous imaginer les rêves qui sont dans Ta pensée
Depuis avant la fondation du monde ?
Comment pouvons-nous saisir l’infinité de Ton amour pour nous ?
Et comment pourrions-nous saisir les profondeurs sans fin
De Tes desseins pour ceux que Tu as choisis ?

Par Ton Esprit !
Par Ton Esprit en nous !
Par Ton Esprit en nous, Tu partages Ton Infini !
Mon âme T’adore mon Roi et mon Dieu !

dieu_nous_appelle_sur_des_chemins_nouveaux