Dieu est amour

Dieu est amour

Extrait à 23m40s

 

Je suis comme l’aigle,
Quand l’aigle prend son vol,
Je m’élève vers Toi Seigneur !
J’aspire à Ta présence, plus près de Toi !
Je suis reconnaissant à l’Éternel,
Je suis reconnaissant à l’Éternel.

Tu es mon Dieu d’amour
Et Tu vis dans mon coeur
Ton amour a changé ma vie,
Ton amour est patient envers moi Seigneur !
C’est Ta patience et Ta grande bonté
Qui me sauve
C’est Ta patience et Ta grande bonté
Qui me sauve

Ses bontés ne sont pas à leurs termes.
Elles sont inépuisables,
Elles sont inépuisables !
Oh si je n’étais pas sur de contempler,
De Te contempler

Si je n’étais pas sur de Ta bonté et de Ton amour,
Mon âme serait en désespoir,
Et maintenant Tu es près de moi.
Je suis dans Ton amour oh Dieu
Tu es amour pour moi,
Ta merveilleuse bonté coule sur moi,
Ton enfant, Ton enfant !
Ta merveilleuse bonté coule sur nous,
Tes enfants, Tes enfants !

Je veux remercier le Seigneur,
Pour tous Ses bienfaits
Merci merci merci mon Dieu !
Ton amour me sauve
Ton amour me sauve

Son amour nous sauve

 

Jean 3 : 16-18

Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne soit pas perdu mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour sauver le monde par lui. Celui qui croit au Fils n’est pas condamné ; mais celui qui ne croit pas est déjà condamné, parce qu’il n’a pas cru au Fils unique de Dieu.

1 Jean 4 : 9-11

L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.

 

 

Psaume 86 : 5, 12-15

Car tu es bon, Seigneur, Tu pardonnes, Tu es plein d’amour pour tous ceux qui t’invoquent. Je te louerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu ! Et je glorifierai ton nom à perpétuité. Car ta bonté est grande envers moi, et Tu délivres mon âme du séjour profond des morts. O Dieu ! des orgueilleux se sont levés contre moi, Une troupe d’hommes violents en veulent à ma vie ; Ils ne portent pas leurs pensées sur toi. Mais toi, Seigneur, Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, Lent à la colère, riche en bonté et en fidélité ;

Joel 2 :13-4

Il ne suffit pas de déchirer vos vêtements, c’est votre cœur qu’il faut changer. Oui, revenez au Seigneur, votre Dieu : Il est bienveillant et compatissant, patient et d’une immense bonté, toujours prêt à renoncer à ses menaces. Il changera peut-être d’avis, et vous comblera de bienfaits. Vous pourrez alors lui apporter des offrandes de blé et de vin.

 

L’amour du Père

 

Les paroles que tu vas entendre sont vraies. Elles sont toutes tirées de la bible ; viens sur le site de Rivière de Vent pour en avoir les références. Elles vont changer ta vie si tu les acceptes, parce qu’elles viennent directement du coeur du Père. Il t’aime. Il est le Père que tu as désiré avoir toute ta vie. Cela est une lettre d’Amour pour toi.

Mon Enfant, Je regarde jusqu’au fond de ton coeur et je sais tout de toi. (Psaume 139:1) Je sais quand tu t’assieds et quand tu te lèves. (Psaume 139:2) Je te vois quand tu marches et quand tu te couches, je connais parfaitement toutes tes voies. (Psaume 139:3) Même les cheveux de ta tête sont comptés. (Matthieu 10:29-31) Tu as été créé à mon image. (Genèse 1:27) Je suis le mouvement, la vie et l’être. (Actes 17:28) Je te connaissais même avant que tu sois conçu. (Jérémie 1:4-5) Je t’ai choisi au moment de la création. (Éphésiens 1:11-12)

 

 

Tu n’étais pas une erreur. (Psaume 139:15) Tous tes jours sont écrits dans mon livre. (Psaume 139:16) Je détermine la durée des temps et les bornes de tes demeures. (Actes 17:26) J’ai fait de toi une créature merveilleuse. (Psaume 139:14)

Je t’ai tissé dans le ventre de ta mère. (Psaume 139:13) C’est moi qui t’ai fait sortir du sein de ta mère. (Psaume 71:6) J’ai été déformé par ceux qui ne me connaissent pas. (Jean 8:41-44) Je ne me suis pas éloigné, ni fâché, car je suis l’expression parfaite de l’amour. (1 Jean 4:16)

C’est mon amour de Père que je répands sur toi. (1 Jean 3:1) Parce que tu es mon enfant et que je suis ton Père. (1 Jean 3:2) Je t’offre plus que ton père terrestre pourrait jamais te donner. (Matthieu 7:11) Car je suis le Père parfait. (Matthieu 5:48)

 

 

Toute grâce que tu reçois vient de ma main. (Jacques 1:17) Car je suis celui qui subvient à tous tes besoins. (Matthieu 6:31-33) Mon plan pour ton avenir est toujours rempli d’espérance. (Jérémie 29:11) Parce que je t’aime d’un amour éternel. (Jérémie 31:3)

Mes pensées vers toi sont innombrables comme le sable sur le bord de la mer. (Psaume 139:17-18) Et je me réjouis de tes louanges et de ton adoration. (Sophonie 3:17)

Je n’arrêterai jamais de te faire du bien (Jérémie 32:40) Tu es le peuple que j’ai choisi. (Exode 19:5) Je désire t’établir avec tout mon coeur et toute mon âme. (Jérémie 32:41) Il est en mon pouvoir de te montrer de grandes et merveilleuses choses. (Jérémie 33:3)

 

 

Si tu me cherches avec tout ton coeur tu me trouveras. (Deutéronome 4:29) Fais de moi tes délices et je te donnerai ce que ton coeur désire. (Psaume 37:4) Car c’est moi qui t’ai donné ces désirs. (Philippiens 2:13) Je suis capable de faire plus pour toi que tu pourrais probablement imaginer. (Éphésiens 3:20) Car je suis ton encouragement le plus grand. (2 Thessaloniciens 2:16-17)

Je suis aussi le père qui te console dans tous tes ennuis. (2 Corinthiens 1:3-4) Quand tu cries à moi, je suis près de toi et je te délivre de toutes tes détresses. (Psaume 34:18) Comme un berger porte un agneau, je te porte près de mon coeur. (Esaïe 40:11) J’effacerai toutes larmes de tes yeux. (Apocalypse 21:3-4) Et j’emporterai toute la douleur que tu as subie sur cette terre. (Apocalypse 21:4) Je suis ton père et je t’aime de la même façon que j’aime mon fils Jésus. (Jean 17:23) Car en Jésus mon amour pour toi est révélé. (Jean 17:26)

 

Soyons reconnaissant

 

Psaume 116

J’aime le Seigneur, car il m’entend quand je l’appelle. Il a tendu vers moi une oreille attentive. Toute ma vie je ferai appel à lui. La Mort me tenait déjà enchaîné, le monde des ombres resserrait sur moi son étreinte ; j’étais pris de détresse et d’angoisse. Alors j’ai crié le nom du Seigneur : Ah, Seigneur, sauve-moi la vie ! Le Seigneur est bienveillant et fidèle, notre Dieu a le cœur plein d’amour.

Le Seigneur garde ceux qui sont simples ; j’étais tombé bien bas et il m’a sauvé. Allons, je dois retrouver mon calme, car le Seigneur m’a fait du bien. Oui, tu m’as arraché à la mort, Seigneur, tu as séché mes larmes, tu m’as évité de faire le pas fatal. Sur cette terre destinée aux vivants, je marcherai donc sous le regard du Seigneur. J’ai gardé la foi, même quand je répétais : Me voilà en bien triste état ! J’étais si bouleversé que je disais : On ne peut se fier à personne !

 

 

Psaume 116 (suite)

Que puis-je rendre au Seigneur pour tout le bien qu’il m’a fait ? Je lèverai la coupe des délivrances, et je crierai le nom du Seigneur. Ce que j’ai promis au Seigneur, je le ferai en présence de tout son peuple. Le Seigneur voit avec douleur la mort de ses fidèles. Ah, Seigneur, je suis ton serviteur, oui, ton serviteur né de ta servante ! Tu as défait mes liens. Pour te louer, je t’offrirai un sacrifice et je proclamerai qui tu es. Ce que j’ai promis au Seigneur, je le ferai en présence de tout son peuple, dans les cours de son temple, au milieu de toi, Jérusalem. Alléluia, vive le Seigneur !

Psaume 103 : 1-5

Je veux dire merci au Seigneur ; de tout mon cœur, je veux remercier l’unique vrai Dieu. Oui, je veux remercier le Seigneur sans oublier un seul de ses bienfaits. C’est lui qui pardonne toutes mes fautes, guérit toutes mes maladies, m’arrache à la tombe, me comble de tendresse et de bonté. Il remplit ma vie de bonheur, il me donne une nouvelle jeunesse ; je suis comme l’aigle qui prend son vol.

 
 

 

 

 

La perfection de Son amour
N’est-elle pas inscrite
Dans la fibre même De Sa création ?
Ses perfections invisibles
Ne s’y reflètent-elles pas ?
Ne se voient-elles pas à l’oeil nu ?
Sommes-nous tellement endurcis, éloignés,
Ne Le voyons-nous plus ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Un commentaire sur “Dieu est amour